4e, Leçon H2
Entrez un sous-titre ici

L'Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l'absolutisme


A partir d'une enquête sur le philosophe Denis Diderot, en quoi l'Europe des Lumières favorise t-elle des remises en question de l'absolutisme?


Denis Diderot (1712-1784) est un philosophe des Lumières. Comme les autres philosophes, il diffuse des idées dans ses écrits et défend des valeurs. La première est que la raison doit être le moteur de toute réflexion humaine. C'est pourquoi, Denis Diderot critique dans ses écrits, le pouvoir royal : l'absolutisme. Pour lui, un peuple bien gouverné est un peuple libre et heureux.

Les textes de Denis Diderot connaissent la censure du pouvoir royal. Mais ses idées se diffusent dans les cafés, les salons où de véritables réunions politiques ont lieu. Ses idées se diffusent aussi dans les académies ou dans les cabinets de lecture. Ses livres sont imprimés et diffusés dans toute l'Europe. L'Encyclopédie est publiée au milieu du XVIIIe siècle. Tout cela permet la formation d'une opinion publique.

Les idées des Lumières circulent donc en Europe. C'est pourquoi l'impératrice Catherine II de Russie insiste pour que Denis Diderot viennent à Saint-Pétersbourg (empire russe). Elle veut être conseillée par un philosophe des Lumières : c'est une despote éclairée.

Denis Diderot n'est pas le seul philosophe des Lumières, nombreux sont ceux qui diffusent leurs valeurs et leurs idées à l'oral et à l'écrit (Voltaire, Montesquieu, Rousseau...).


philosophe des Lumières : au XVIIIe siècle, une personne qui cherche à comprendre le monde par la raison et non par la religion ou des préjugés.

raison : par sa réflexion et ses connaissances scientifiques, l'être humain peut comprendre le monde.

censure : interdiction partielle ou totale d'une production intellectuelle (livre, peinture, discours...) par un pouvoir.

absolutisme : régime politique où le roi possède la majorité du pouvoir.

salon : réunion politique entre philosophe des Lumières chez un particulier. Ce lieu participe à la circulation des idées et des valeurs des Lumières.

café : réunion politique entre philosophe des Lumières dans un espace public. Ce lieu participe aussi à la circulation des idées et des valeurs des Lumières.

académie : association de scientifiques, d'artistes ou d'écrivains.

cabinets de lecture : lieu de consultation de livres en échange d'un abonnement payant.

opinion publique : idées et jugements partagés par une majorité des membres d'une société.

despote éclairé : un souverain (prince, roi, empereur) qui gouverne en s'inspirant des idées des Lumières.