4e, Leçon H3
Entrez un sous-titre ici


La révolution française et l'Empire : nouvel ordre politique et sociétés révolutionnées en France et en Europe


A partir d'une étude de documents, comment les acteurs et les évènements de la révolution française créent-ils de nouveaux principes, qui ont parfois été difficiles à appliquer?


A partir de 1789 la France connaît une révolution. Cette Révolution française (RF) bouleverse la société. Elle crée un nouvel ordre social. La DDHC du 26 août 1789 définit de nouveaux principes pour la France : libertés individuelles, égalité des droits, souveraineté nationale et tolérance religieuse. C'est une rupture avec l'Ancien régime. Cette DDHC est votée par l'assemblée constituante. Cette déclaration affirme donc l'existence des droits de l'homme

Après la fuite du roi et son arrestation (1791), la république se met en place en 1792. Les Montagnards dont George Danton (voir sa fiche biographique) participe à la politique de la Terreur. Malgré la Terreur, les opposants sont nombreux. La république est donc affaiblie. Elle doit faire face à des révoltes et des guerres contre les autres Etats d'Europe. Ces divisions entre les contre-révolutionnaires et les députés de la république favorisent le coup d'Etat du général Bonaparte en 1799.

Le général Bonaparte est couronné empereur en 1804. C'est le début du Premier Empire (1804-1815). Pour favoriser l'unité dans le pays et diminuer le nombre d'opposants Bonaparte édite le Code Civil (1804). Il met en place une France nouvelle. Toutes ces nouveautés transforment donc l'organisation de la société en France puis en Europe.


souveraineté nationale : principe politique qui affirme que le pouvoir appartient à la nation c'est-à-dire aux citoyens et à leurs représentants.

Ancien Régime : nom donné à partir de la Révolution française à la période de l'absolutisme.

Assemblée constituante : groupe formé de députés chargés de rédiger une nouvelle constitution.

droits de l'homme : affirmation que chaque être humain quel que soit le lieu ou l'époque où il vit à des droits fondamentaux que personne ne peut lui enlever.

Montagnards : les Républicains au pouvoir de 1793 à 1794. Dirigés par Robespierre, il utilise la violence pour conserver les principes de la DDHC (idéaux de 1789). NB : les Girondins sont un autre groupe de députés.

Terreur : politique très violente et très répressive contre toute personne suspectée de menacer la République.

contre-révolutionnaire : personne considérée comme adversaire des idéaux de 1789. Ces contre-révolutionnaires sont souvent favorables au roi.

coup d'Etat : prise de pouvoir par la force. Elle est organisée le plus souvent le chef d'une armée.

Code civil : livre qui rassemble les lois qui expliquent la place des citoyens et leurs relations (famille, biens...)