Thème 3, Sous-thème 1, G6
Entrez un sous-titre ici


L'Union européenne, un nouveau territoire de référence et d'appartenance


A partir de la présentation Prezi (ci-dessous), comment la France est-elle intégrée à l'Union européenne et certains de ces territoires transformés par l'Union européenne ?




La France est un des 28 Etats membres de l'Union européenne. Elle s'intègre à l'Union européenne (UE) par les réseaux de transport, en particulier par le réseau transeuropéen de transport : c'est l'intégration européenne. En effet, des axes de communication majeurs et secondaires relient la France, en particulier les métropoles françaises, aux autres Etats de l'Union européenne. Les axes de communication majeurs et secondaires sont le support des échanges de toute nature : de marchandises, de capitaux, d'information et des mobilités humaines. Les nombreux flux entre la France et certains Etats de l'UE s'expliquent par la construction du marché commun et de l'espace Schengen qui facilitent les échanges.

De plus, la France compte parmi les Etats qui ont un IDH élevé dans l'UE. En effet, il existe des disparités entre les différents Etats et même entre les différentes régions d'Europe. Un des objectifs des politiques de l'Union européenne est de réduire les disparités entre les régions de l'UE. Pour ce faire, les politiques territoriales de l'UE accordent des aides financières grâce notamment au FEDER. Cela permet de renforcer la cohésion territoriale du territoire de l'UE.

Par ailleurs, certaines régions françaises sont spécifiquement intégrées au reste de l'UE : ce sont les régions frontalières. Grâce aux mobilités humaines et aux échanges qui traversent la frontière et aux aménagements construits avec l'aide de l'UE, ces régions deviennent des régions transfrontalières. Par conséquent, elles deviennent donc progressivement des interfaces. Ainsi, le nouvel hôpital franco-espagnol construit dans le sud de la France dans la vallée de la Cerdagne permet à des habitants de se faire soigner sans avoir à parcourir plus d'une heure de voiture. Ce nouvel aménagement a donc transformé le paysage et les pratiques des habitants de la vallée.

Enfin, certains programmes comme celui d'ERASMUS permettent aux jeunes étudiants européens (dont les étudiants français) d'aller étudier dans un autre pays européen. Ces mobilités d'étudiants dans un autre pays de l'UE construisent un ensemble auquel les Français et les Européens se réfèrent et appartiennent.


Union européenne : association économique et politique de 28 Etats appartenant au continent européen. (voir la carte des espaces-repères sur l'Union européenne).

réseau transeuropéen de transport :  mise en place d'infrastructures et de réseaux de transport européen pour favoriser la circulation et les échanges au sein de l'Union européenne.

intégration européenne : processus lent qui désigne l'adhésion à l'UE et le renforcement des flux et des réseaux de communication dans l'UE. Ce processus permet la production de nouveaux territoires (régions transfrontalières...).

mobilité humaine : déplacement d'individus ou de groupes quelles que soient la durée et la distance du déplacement.

flux : transfert d'une certaine quantité de personnes, de marchandises, d'information ou de capitaux grâce aux moyens de communication qui font partie d'un réseau de communication.

marché commun : (voir la leçon H7)

espace Schengen : espace de libre circulation des personnes entre les Etats signataires (suppression des contrôles aux frontières intérieures de l'espace). Il débute en 1985 et compte aujourd'hui 26 Etats membres.

IDH : Indicateur de développement humain. Il permet de mesurer le niveau de développement d'un Etat en tenant compte de sa production de richesses (PIB/habitant), sa santé (espérance de vie) et de son éducation (taux de scolarisation et taux d'alphabétisation).

disparités : très fortes inégalités. Elles désignent plus précisément les différences de niveau de développement dans les domaines économiques, sociaux et culturels.

FEDER : Fonds européen de développement régional. Il a pour objectif d'encourager le développement et de réduire les inégalités entre les régions en finançant des projets.

cohésion territoriale : politique et résultat de cette politique qui a pour objectif de réduire les disparités économiques, sociales et territoriales au sein des régions d'Europe pour renforcer son unité.

région transfrontalière (ou Groupement européen de coopération territoriale, GECT) : espace de coopération transfrontalière entre des territoires de différents Etats européens. Ces régions mettent en place des projet commun

interface :  zone de contact entre deux espaces différents. Cette zone de contact entraîne des échanges entre ces deux espaces.

ERASMUS : mis en place en 1987, le programme européen Erasmus permet d'étudier et travailler dans un autre pays de l'Union européenne.